Visite guidée
ART SACRÉ

L’art dans les églises et les basiliques

Visite guidée de 2 églises ou plus, durée de la visite de 2 à 6 heures.

Depuis le début de l’histoire chrétienne, Vérone s’est enrichie au fil des siècles avec des églises et des édifices sacrés, où ont travaillé des artistes et artisans locaux et italiens, qui nous ont transmis des chefs-d’œuvre de l’art roman, gothique et de la renaissance. Ces lieux que nous pouvons visiter aujourd’hui avec grande admiration dans leur beauté architecturale, chefs-d’œuvre de la peinture et de la sculpture, sont le témoignage d’un passé de forte foi et de désir de recherche de Dieu. Aujourd’hui nous pouvons les visiter en leur qualité d’œuvres d’art, même s’ils restent lieux de prière et de recueillement, témoignages d’une foi qui se renouvelle dans la communauté.

#1

Art Sacré
Monumental

#2

Art sacré dans les petites églises, chefs-d’œuvre d’art et d’histoire

#3

Vérone classique avec la visite d’une église

#4

La synagogue de Vérone et le quartier du ghetto juif dans le passé

#1 Art Sacré Monumental

Durée de la visite 2-6 heures.

Nous visiterons les églises symboliques de la ville:
ST ZENO, LE COMPLEXE DU DUOMO, ST ANASTASIA, ST FERMO

  1. La basilique de St Zeno, dédiée au saint patron de Vérone, chef-d’œuvre de l’art roman avec le célèbre prothyron du maître Nicholaus sur la façade et bas-reliefs marmoréens à coté, la rosace qui présente le thème de la « roue de la fortune », le magnifique triptyque de Andrea Mantegna sur le maître-autel, le célèbre portail en bronze et la crypte avec les dépouilles du saint, le plafond en bois à voute en carène de bateau du XIVe siècle, l’élégant cloître roman, d’intéressantes fresques avec des graffitis du passé.
  2. La basilique de St Anastasia, joyau du style gothique, majestueux et suggestif dans l’espace intérieur, nous donne un sentiment de forte verticalité, le plafond orné de fresques élève notre regard vers Dieu. L’église est riche en autels et chapelles, parmi lesquels la chapelle Pellegrini, où se conserve la célèbre fresque de Pisanello «St Georges libérant la princesse du dragon», chef-d’œuvre de l’élégance raffinée du style gothique international. La toile avec la Vierge de l’Humilité, œuvre de Lorenzo Veneziano, est également magnifique. A l’entrée de l’église, deux bénitiers nous présentent les célèbres et curieux « Bossus »: ils représentent les efforts des habitants de Vérone pour construire cette grande église, la plus grande de la ville de Vérone! La tradition selon laquelle toucher leur bosse porte bonheur est transmise depuis des siècles. L’orgue de 1625 remplit l’église de ses notes.
  3. Le complexe de la cathédrale. La cathédrale est dédiée à St Maria Assunta, sur la façade nous pouvons admirer le double prothyrum du sculpteur Nicholaus (1139); à l’intérieur nous verrons de beaux autels, les orgues anciens et les murs peints, l’«Assomption de la Vierge » de Tiziano et de nombreux autres chefs-d’œuvre d’artistes locaux, le chœur semi-circulaire de Sanmicheli, le bassin absidal peint par Francesco Torbido sur des dessins préparatoires de Giulio Romano, la tombe du pape Lucio III.
    Le baptistère de St Giovanni in Fonte, que l’on peut voir aujourd’hui dans ses formes romanes et qui abrite les monumentales fonts baptismaux monolithiques avec un plan octogonal et des fresques datant du XIIe au XVe siècle.
    L’atrium de Santa Maria Matricolare, construit à l’époque romane, couvrait un passage reliant la cathédrale et l’église de St Elena.
    L’église St Elena, construite au IXe siècle et rénovée après le tremblement de terre de 1117, où l’on trouve les vestiges de la première basilique paléochrétienne du IVe siècle. Ici, Dante Alighieri en 1320 a discuté de sa « Questio de aqua et terra ».
    Le magnifique cloitre des chanoines en style roman, avec les vestiges de la deuxième basilique paléochrétienne du Ve siècle.
  4. L’église de St Fermo, construite dans le lieu où les saints Fermo et Rustico subirent le martyre en 304. Il y a deux églises superposées: l’église romane inférieure construite par les moines bénédictins, où nous pouvons encore voir des fresques romanes et des sections de la fondation de l’église paléochrétienne préexistante du Ve siècle; l’église supérieure, transformée par les frères franciscains, où le merveilleux plafond en bois à voute en carène de bateau de 1314 est décoré de 416 images de saints peintes à la détrempe. Nous admirerons le Mausolée de la famille Brenzoni avec la belle décoration picturale de Pisanello, des fresques, des autels et des œuvres de sculpture. Il y a quelques années, le sarcophage du chef des Templiers Arnau de Torroja, grand maître de l’Ordre des Templiers décédé à Vérone le 30 septembre 1184, a été retrouvée dans le cloître supérieur, probablement le seul sarcophage au monde à contenir les restes d’un grand maître des Chevaliers du Temple.

#2 Art sacré dans les petites églises, chefs-d’œuvre d’art et d’histoire

Durée de la visite 2-6 heures.

  • San Lorenzo
  • Santo Stefano
  • Santa Maria In Organo
  • San Giovanni in Valle
  • San Giorgio in Braida
  • Santa Maria Antica
  • San Giovanni in Foro

#3 Vérone classique avec la visite d’une église

Durée de la visite 3-4 heures.

Excursion classique de Vérone et visite d’une église de votre choix parmi St Zeno, St Anastasia, le complexe du Duomo, St Fermo.

sinagoga verona

#4 La synagogue de Vérone et le quartier du ghetto juif dans le passé

Durée de la visite 2-3 heures.

La présence juive dans la ville de Vérone est attestée depuis le début du Moyen Âge; à l’époque vénitienne, le ghetto a été construit dans une zone du centre historique près de la Piazza delle Erbe, où vivaient les Juifs ashkénazes et ensuite des groupes séfarades.

Suite à l’abolition des ghettos à l’époque napoléonienne, le ghetto de Vérone a également disparu, puis démantelé définitivement en 1924. Nous pouvons encore visiter la synagogue de rite ashkénaze, pleine d’éléments symboliques décoratifs, construite en 1864 et renouvelé en 1929 avec la belle façade par l’architecte Ettore Fagiuoli. Autres témoignages de la communauté juive sont les maisons-tours sur la Place aux Herbes, jusqu’à sept étages, typiques maisons juives, ainsi que le cimetière juif de Borgo Venezia.